Créer mon blog M'identifier

Sagesse du maître

Le 23 avril 2014, 08:17 dans spirituel - culturel 0

Un maître de l'Orient a vu un scorpion en train de se noyer.
Lorsqu'il décida de le tirer de l'eau,
le scorpion le piqua.

Par l'effet de la douleur, 
le maître lâcha l'animal qui, de nouveau, tomba à l'eau 
encore en train de se noyer.

Le maître tenta de le tirer nouvellement et l'animal le piqua encore.
 
Quelqu'un qui était en train d'observer
se rapprocha du maître et lui dit :
Excusez-moi, mais vous êtes têtu! 
Ne comprenez vous pas qu'à chaque fois, 
que vous tenterez de le tirer de l'eau  il va vous piquer ?

Le maître répondit:
La nature du scorpion est de piquer, 
et cela ne va pas changer la mienne qui est d'aider.
 
Alors, à l'aide d'une feuille, 
le maître tira le scorpion de l'eau, sauva sa vie et continua.


 Ne change pas ta nature si quelqu'un te fait mal.
Prends seulement des précautions.
 
Les uns poursuivent le bonheur, les autres le créent.


Quand la vie te présente mille raisons de pleurer,
montre-lui que tu as mille raisons de sourire.
 
Préoccupe-toi plus de ta conscience que de ta réputation.


Parce que ta conscience est ce que tu es,
et que ta réputation, c'est ce que les autres pensent de toi...


Et ce que les autres pensent de toi... c'est leur problème.

 

Auteur inconnu 

Les huiles essentielles, quelle histoire !

Le 22 avril 2014, 10:19 dans Humeurs 0

 

 Cela fait un moment déjà qu’on en parle de ces huiles essentielles et de leur pouvoir à traiter et guérir beaucoup de maux.

Au départ, on pense que c’est facile de comprendre comment cela fonctionne et on se trompe car mal employées, cela peut provoquer des problèmes dont on se passerait bien.

J’ai découvert cet article sur le blog d’une personne de ma connaissance et je dois dire que même si je ne la connais pas personnellement, je lui fais confiance car tout  ce qu’elle écrit est bien fait et avec beaucoup de sérieux

En suivant le lien ci-dessous, vous aurez toutes les explications que vous souhaitez et bien plus encore.

 Bonne lecture.

le lien ici : 

 http://antigonexxi.com/author/antigonexxi/

Depuis quand lit-on la bonne aventure ?

Le 22 avril 2014, 10:03 dans Humeurs 0

 

 

Depuis une nuit des temps dans laquelle on lit parfois des choses fort inquiétantes…

 

"Miroir suis-je la plus belle ?" Du miroir de Blanche Neige aux salons feutrés où Aristide Briand, Clémenceau, Proust ou encore Jean Jaurès recevait Madame Fraya, la voyante la plus célèbre du 20ème siècle, la lecture de la bonne aventure est restée populaire. Les origines de cet art divinatoire se perdent dans la nuit des temps mésopotamienne. Quand les adorateurs d’Ahura Mazda, cherchaient à lire l’avenir dans les entrailles, un officiant se chargeant de tuer l’animal, un autre de lire l’avenir dans ce qui sortait de son ventre…

 

Croire que la bonne aventure se lit uniquement dans une boule de cristal ou dans le marc de café serait faire montre de courte vue. Qu’il s’agisse d’Achilléomancie (divination obtenue avec la manipulation de branches de millefeuille), nécromancie, palmomancie (étude divinatoire des mouvements instinctifs), numérologie, cartomancie ou encore ologymancie (interprétation des hurlements de chiens), l’avenir se lit de mille manières. Le but est de connaître l’avenir et de conjurer le mauvais sort.

 

Devenue une vraie mode au 19e siècle
La bonne aventure est à mi-chemin entre la voyance, basée sur la "possession" du médium, et la mantique qui s’appuie sur l’interprétation de signes fournis par des objets : cartes, marc, etc. Selon les spécialistes, l’astrologie est la technique divinatoire la plus ancienne. Elle est utilisée depuis la préhistoire. Les grecs ont surtout crus à la voyance pure souche avec des figures comme la pythie de Delphes, les prêtresses de Dodone, le Tirésias d’Homère et de Sophocle, etc. Les romains versèrent davantage dans la mantique, les néo pythagoriciens du second siècle de notre ère recourant même à des sacrifices interdits par les fondateurs de la doctrine (400 ans avant JC).

 

Avec le christianisme, l’art divinatoire est interdit mais il continue à se pratiquer sous le manteau. Au 12ème siècle la géomancie (interprétation de figures constituées de points) traverse la méditerranée. Au 16ème siècle, Nostradamus publie ses prophéties et il faudra encore attendre 2 siècles pour voir apparaitre la tarologie. C’est au 19ème siècle que lecture de bonne aventure et technique divinatoire seront le plus à la mode en France. Cette mode ira jusqu'à former un courant intellectuel que Philippe Murray qualifiera de "social occultisme".

 

le lien ici : 

http://www.planet.fr/magazine-depuis-quand-lit-on-la-bonne-aventure.589844.6553.html?xtor=ES-1-583400[Planet-a-la-Une]-20140419

Voir la suite ≫